fbpx
Retour

Intoxiqué par un steak haché provenant de Saint-Dizier en 2011, un enfant décède

En 2011, Nolan âgé de 23 mois, a été victime d’une intoxication alimentaire après avoir consommé un steak-haché surgelé, vendu sous la marque “Country” de la grande surface Lidl.

Ce steak-haché était contaminé par la bactérie Escherichia coli, et provenait de la chaîne de fabrication de l’entreprise bragarde SEB-Cerf. Après avoir été dans le coma, ce dernier s’est réveillé avec de lourdes séquelles neurologiques, limitant sa motricité, le fonctionnement de ses reins et ses aptitudes intellectuelles.

Ce samedi, le petit garçon âgé de 10 ans est décédé. Son cœur s’est arrêté alors qu’il venait d’être admis en soins intensifs.

Pour rappel, il y a 8 ans, la société SEB-Cerf, située à Saint-Dizier, est au coeur du scandale des steak hachés contaminés par la bactérie E.Coli. Dix-huit personnes, principalement des enfants âgés de 7 mois à 8 ans, avaient été victimes d’une intoxication due à cette bactérie. Six mois après la révélation de cette affaire, la société SEB-Cerf a été liquidée. Cette entreprise employait alors 140 salariés, et fabriquait deux millions de steaks par semaine sur ses deux sites de Saint-Dizier, elle était alors le numéro 3 français de la viande hachée surgelée en France.

Le directeur de l’entreprise, Guy Lamorlette avait été condamné en 2017 à trois ans de prison, dont deux fermes et 50 000€ d’amende par le tribunal correctionnel de Douai (Nord), pour avoir omis d’opérer des contrôles sur les steaks hachés produits par son entreprise. Il a également été interdit d’exercer des activités industrielles et commerciales et condamné a verser des dommages et intérêt aux victimes.

Le jugement a été confirmé en appel en février dernier mais le suspect de 78 ans s’est pourvu en cassation.

« J’espère que le responsable de ce drame aura la décence de retirer son pourvoi en cassation. Lors du premier procès, il n’a même pas voulu regarder Nolan, désormais, il doit purger sa peine et les parents de Nolan doivent pouvoir être indemnisés et faire leur deuil », a déclaré Maître Florence Rault, avocate de la famille du petit Nolan au Parisien.

« Ce garçon est malheureusement mort plusieurs fois, c’est un vrai drame pour la famille de Nolan qui vit un véritable calvaire depuis l’accident », a commenté l’avocate de la famille de Nolan à nos confrères.

 

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR