fbpx
Retour

Bruno Sido démissionne de son poste de conseiller départemental

Le sénateur de Haute-Marne vient de déposer sa lettre de démission au conseil départemental. Il quitte son poste de conseiller départemental de Poissons et laisse sa place à son suppléant Damien Thieriot. Par la même occasion, il quitte aussi son poste de président du GIP 52.

Obligé de quitter sa place de président du conseil départemental de Haute-Marne avec la mise en vigueur de la loi qui interdit le cumul d’un mandat de parlementaire et d’un mandat exécutif local pour les députés et les sénateurs à partir des élections législatives et élections sénatoriales de 2017. Bruno Sido est remplacé par Nicolas Lacroix le 6 novembre 2017 et a occupé le poste de conseiller du canton de Poissons à ce jour. Le costume étant “un peu étroit” pour l’ex-président du conseil, il a décidé de démissionner de son poste et cède sa place à son suppléant Damien Thieriot, maire de Lezéville.

Une décision réfléchie

Dans sa lettre, Bruno Sido relate son expérience en tant que président de conseil départemental de la Haute-Marne. “J’étais très heureux d’être président départemental pendant presque 20 ans mais j’ai du céder ma place pour être en accord avec la loi”, nous annonce Bruno Sido. Il explique ensuite en 2 temps la raison de sa décision.

Premièrement, en quittant son statut de président départemental, il a souhaité voir si son successeur était à la hauteur. “Je suis resté membre du conseil, car je voulais attendre de voir si le nouveau président allait tenir la route et j’ai constaté que oui”, confie le sénateur de Haute-Marne.

Deuxièmement, l’élection du conseil départemental est prévue dans 6 mois, l’occasion est de mettre un pied à l’étrier à son successeur qui n’est autre que son suppléant. C’est une décision qu’ils ont réfléchi ensemble et Damien Thieriot a répondu positivement à cette demande. “Cela va lui permettre de se faire connaître et avoir plus de chance d’être élu lors des prochaines élections”, explique Bruno Sido.

Il nous confirme qu’il n’y a aucune animosité et que c’est un choix bien réfléchi. Il dément par ailleurs la rumeur de maladie, le sénateur se porte bien.

Par la même occasion, Bruno Sido démissionne aussi de son poste de président du GIP 52 (Groupement d’intérêt public Haute-Marne) et garde seulement son titre de sénateur. Une fois acceptée, sa démission prendra effet ce soir à minuit.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR