fbpx
Retour

Championnats d’Europe de judo : les Bragards à l’affiche

Après 8 mois à l’arrêt, les judokas ont retrouvé le chemin des tatamis. Mélanie Clément à réenfilé son kimono ce jeudi matin à Prague. Les compétitions devaient avoir lieu en avril dernier. En raison de la crise sanitaire, elles ont été reportées à ce mois-ci et se dérouleront du 19 au 21 novembre. À l’occasion des championnats d’Europe 2020, elle a ouvert le bal dans la catégorie des -48 kilos. Pourtant bien lancée lors du premier duel, elle prend le dessus sur ses deux premières adversaires, l’Italienne Francesca Giorda et l’Allemande Katharina Menz, avant de s’incliner face à la kosovare Distria Krasniqi. Coup dur pour la marnavalaise pleine d’ambition qui empoche finalement que la 5ème place. À 28 ans, elle a disputé ses 4e championnats d’Europe. Un tirage qui semblait pourtant correct pour Francis Clerget son entraîneur, qui n’a pas manqué de la soutenir malgré la distance. Covid-19 oblige, chaque tournoi a lieu à huis clos. En revanche, c’est bien une française qui a brillé à Prague, Shirine Boukli, à seulement 21 ans elle est sacrée championne d’Europe dans la catégorie des -48 kilos. Un premier championnat international qu’elle a remporté haut la main.

« Erreur de concentration » 

Quant à Axel Clerget, le vice-champion d’Europe se devait de représenter son club d’origine le Sporting Club Marnaval. Avant le grand saut, Mélanie comme Axel ont rencontré quelques difficultés lors des préparations dues au manque d’entraînement. Des blessures qui ont plausiblement joué un rôle dans la défaite des deux Bragards. Ce samedi, le vice-champion s’est retrouvé face au tchèque David Klammert dans la catégorie des -90 kg. Un adversaire qu’il connaît parfaitement, battu à plusieurs reprises. Le 2e tour aura fait succomber le Haut-Marnais au bout d’un combat d’une durée de 7 minutes face à l’Espagnol Nikoloz Sherazadishvili. « Pour moi c’est une erreur de concentration à la énième reprise » confie le licencié du Sucy Judo (94), lors d’une interview donnée au micro de la chaîne l’Équipe. Frustration pour celui que l’on surnomme la langouste, heureux de retrouver la compétition après de longs mois d’absence, qui espérait remporter une médaille en tant que senior pour son club parisien, en lice pour la première fois avec trois judokas dans ce championnat prestigieux. 

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR