fbpx
Retour

Covid-19 : Comme un air de printemps…

Ce mercredi 28 octobre, le Président de la République, Emmanuel Macron a pris la parole pour faire le point sur l’épidémie de Covid-19 qui sévit dans l’hexagone depuis de nombreux mois. Le voile a été levé concernant un nouveau confinement, celui-ci prendra effet dès vendredi.

Dès le début de son allocution, le Président a tenu à souligner la gravité des cas, en utilisant des chiffres forts : « Hier, 527 de nos compatriotes sont décédés. Hier, nous avons dénombré près de 3 000 personnes en réanimation, soit plus de la moitié des capacités d’accueil. » Les capacités hospitalières arrivent à bout de souffle selon le chef de l’état qui indique qu’elles devraient saturer d’ici la mi-novembre et qu’il faudra rouvrir des lits supplémentaires.

Après avoir utilisé à plusieurs reprises la formule « il faut donner un coup de frein brutal », le Président de la République a présenté les différentes possibilités pour faire face à l’épidémie. Immunité collective, confinement des ainés, ou encore recours massif aux tests… Les options ont été balayées pour qu’une seule demeure : le confinement.

Comme un air de déjà vu, nous voilà de retour au printemps. Alors, l’attestation va redevenir le sésame des sorties du quotidien : travail, courses, rendez-vous médical, balade. Les réunions privées seront exclues et les rassemblements publics interdits. Les établissements recevant du public seront fermés. Même scénario ou presque puisque le Président a déclaré que des leçons avaient été tirées de la première expérience de mars dernier. Ainsi, les crèches, les écoles, les collèges et les lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés, alors que les étudiants quitteront les bancs des facultés. Les EHPAD pourront être visités. Et l’activité dans les services publics, les usines, les exploitations agricoles et le BTP se poursuivront. En revanche, le télétravail sera généralisé partout où cela sera possible.

Demain, Jean Castex, le Premier ministre prendra la parole lors d’une conférence de presse afin d’éclaircir et de préciser les contours de ce nouveau confinement qui prendra effet dès ce vendredi et cela jusqu’au 1er décembre, sous réserve de prolongation.

Commentaire

  • Triolet

    1 novembre 2020

    En soutient à MACRON? La totalité des médias a titré sur les prétendus 523 morts : “Du jamais vu depuis le confinement”. Or ce chiffre était faux. Selon Santé Publique France, il y a eu 292 morts à l’hôpital le 27 octobre, contre 257 la veille (le 26) et 244 (en baisse donc) le 28. Mais l’on ajoute les morts en EHPAD qu’une fois tous les quatre jours en les cumulant. Prétendre compter les morts quotidien ce jour-là revient donc à gonfler artificiellement les chiffres. Et c’est étonnamment ce qui s’est passé la veille de l’allocution annoncée du président de la République, qui a repris à son compte ce chiffre faux.»

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR