fbpx
Retour

Covid-19 : Des évènements désormais limités à 30 personnes dans la Marne

Ce lundi, le préfet de la Marne, Pierre N’Gahane, a choisi de limiter à 30 personnes certains évènements. Sont concernés, les « évènements festifs ou familiaux » se déroulant dans « les établissements recevant du public (ERP) du département de la Marne », comme décrit dans l’arrêté préfectoral entré en vigueur hier soir.
Jusqu’au 15 octobre 2020, les rassemblements de plus de 30 personnes sont donc interdits dans ces ERP. Cela inclut aussi les enfants. Cette mesure ne concerne néanmoins pas les bars et restaurants ni les cérémonies civiles et religieuses.

Ainsi, la limite des 30 personnes ne s’applique qu’aux rassemblements festifs ou familiaux dans les ERP (salles des fêtes, salles polyvalentes, chapiteaux, tentes et structures…) Ce qui signifie qu’un rassemblement à domicile dépassant cette jauge, en soi, ne pose pas de problème, bien qu’il convienne de rester vigilant et de continuer à appliquer les gestes barrières.

Dans les ERP, le masque est donc obligatoire, les distanciations sociales sont évidemment à respecter, et depuis hier, la limite des 30 personnes maximum est imposée. Par ailleurs, les réunions associatives et professionnelles se déroulant dans les établissements concernés doivent faire l’objet d’un protocole sanitaire strict de la part des organisateurs.

Les cérémonies civiles et religieuses, telles que les mariages ou enterrements, ne sont pas soumises à cette règle. Néanmoins, le port du masque reste de rigueur, de la même manière que le respect des distanciations sociales. En revanche, si ces cérémonies venaient à donner lieu à un rassemblement postérieur dans un ERP, alors celui-ci serait soumis à la limite des 30 personnes.

Pour rappel, le non-respect de cette mesure est sanctionné « d’une amende prévue pour les contraventions de la 4e classe et, en cas de récidive dans les 15 jours, d’une amende de 5e classe ou en cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, de six mois d’emprisonnement et de 3 750 € d’amende ainsi que de la peine de travail d’intérêt général », comme le précise l’arrêté préfectoral.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR