fbpx
Retour

Covid 19 : le ministère de l’Écologie fait le point sur les transports, l’eau, le BTP et l’immobilier

Avec l’annonce du reconfinement, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili affirme que des mesures sont mises en place pour assurer la continuité des services publics où le télétravail n’est pas possible.

Énergie : “pas de coupure d’eau en cas d’impayé pour les ménages en difficulté”

À la suite de la trêve hivernale, la ministre confirme qu’il n’y aura pas de coupure d’eau en cas d’impayé pour les ménages qui sont en difficulté du 1er novembre au 31 mars 2021. Pour les commerces non essentiels, la loi sur la prolongation de l’État d’urgence sanitaire interdit les coupures d’eau, d’électricité et de gaz avec un paiement différé des loyers sur toute la période.

Déchets et eau : les déchetteries restent ouvertes

Les services de collecte et de traitement fonctionnent normalement. Pour s’y rendre, il faut se munir d’une attestation en cochant la case “rendez-vous dans un service public”. La ministre a rappelé que tous les mouchoirs, masques et gants ne vont pas dans les poubelles jaunes et a salué les initiatives de recyclage de masques jetables, mais pour l’instant cette opération reste compliquée à grande échelle.

Transports : tests obligatoires dans les aéroports

Les transports quotidiens fonctionnent toujours quasi normalement. Pour les voyageurs, les déplacements sont autorisés pour les motifs suivants : familial impérieux, travail, passage d’un concours ou d’un examen et convocation judiciaire ou administrative.

À partir du 7 novembre, les tests Covid sont obligatoires dans les aéroports de France pour tous les passagers hors Union européenne dès leur arrivée. Concernant les routiers, les services de restauration de route sont autorisés à ouvrir pour les commandes à emporter, mais les négociations sont en cours pour la restauration sur place.

Hébergement : “trouver un toit à toutes personnes sans domicile fixe”

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement a expliqué que de nouvelles places d’hébergement allaient être disponibles pour toutes les personnes sans toit. Les sans domicile fixe atteints de la Covid-19 seront placés dans des hôtels ou centres d’hébergement médicaux. Plusieurs milliers de demandes sont encore non traitées.

La verbalisation des personnes vivantes dans la rue, des bénévoles d’aides alimentaires et des personnes qui se rendant dans ces distributions alimentaires est interdite.

BTP : les chantiers continuent

Pour les professionnels du bâtiment et des travaux publics, les chantiers sont autorisés à se poursuivre dans le respect des bonnes pratiques. La chaîne d’approvisionnement est aussi maintenue tout comme les autorisations de délivrer des permis de construire par les collectivités territoriales.

En cas de difficulté de baisse du chiffre d’affaires, les entreprises ont droit au chômage partiel de droit commun.

Immobilier : agences immobilières fermées

Depuis le 30 octobre, les agences immobilières sont fermées, mais peuvent bénéficier du chômage partiel. Les visites de logements sont interdites. Les déménagements restent autorisés ainsi que les signatures de bail et d’état des lieux de logement. Les notaires restent en activité, il est possible de s’y rendre en cas d’impossibilité d’effectuer les actes à distance.

Les attributions de logements sociaux continuent d’être délivrées et une mise en place d’extension aux impayés pour les aides au logement sont aussi prévues à hauteur de 150€ pour les personnes en difficulté sur deux mois consécutifs. Le ministère cherche à élargir cette mesure sur six mois consécutifs lorsque les charges du ménage représentent ⅓ de ses ressources mensuelles.

 Biodiversité : reprise de la chasse

Les missions d’agents de la biodiversité comme les agences de l’eau se poursuivent. Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la Biodiversité a précisé le maintien de la chasse de grands gibiers (sangliers, cervidés) pour réguler la population de ces gibiers afin de limiter les dégâts dans les secteurs agricole, forestier et routier. Les actions de chasse seront précisées sur demande des préfets.

À lire : La chasse reprend en Meuse et Haute-Marne

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR