fbpx
Retour

Covid-19 : Qu’en est-il à Saint-Dizier ?

La Préfecture de la Haute-Marne vient de confirmer trois décès du coronavirus en Haute-Marne. Dans son dernier communiqué de presse, l’ARS Grand Est fait état de sept cas de coronavirus dans le département. Selon nos informations, il s’agirait de deux cas détectés à Saint-Dizier et un à Langres. De plus, selon nos informations, il y aurait un foyer épidémique à l’EHPAD Le Chêne à Saint-Dizier. Une dizaine de résidents seraient en hyperthermie avec des signes de détresses respiratoires. Une des personnes décédées du Covid-19 à l’hôpital de Saint-Dizier était une résidente de cette maison de retraite.

L’hôpital de Saint-Dizier s’organise. Ainsi, les interventions de la clinique étant jugées comme non-urgentes sont déprogrammées pour céder les respirateurs à l’hôpital. Un circuit pour accueillir les patients porteurs du Covid-19 a été mis en place à la suite des nombreuses réunions de crise organisées au sein du centre hospitalier. Dès lors, les patients atteints ne croiseront jamais les autres patients afin d’éviter la contamination.

“C’est la misère, on court après le matériel”

Un médecin du Centre Hospitalier Geneviève de Gaulle Anthonioz a souhaité nous alerter sur la situation à Saint-Dizier. “Ça va déborder d’ici quelques jours” nous indique-t-il. Il est en effet difficile de trouver du matériel pour se protéger au sein de l’hôpital, mais aussi pour les médecins de ville, les infirmières libérales, les kinésithérapeutes, les dentistes ou encore les auxiliaires de ville qui sont en première ligne. Les masques sont devenus denrée rare dans notre pays, comme nous l’affirme ce médecin, il existe bien des vieux stocks de masques H1N1 dans les services de l’armée ou dans les entreprises, “Même s’ils doivent être périmés on aimerait pouvoir au moins travailler avec ce niveau de protection”. Le constat est le même pour le gel hydroalcoolique, les manchons imperméables et les gants… “Je suis très surpris de voir qu’en Chine ils sont tous habillés en tenue de cosmonaute et qu’en France on a énormément de difficultés à trouver un masque.” s’inquiète le professionnel de santé.

Le cri d’alarme du corps médical

Ce médecin de l’hôpital de Saint-Dizier tire la sonnette d’alarme : “Ce qui est inquiétant, c’est que le virus a probablement muté, on n’a pas le même virus qu’en Chine : il est beaucoup plus virulent. C’est clair qu’on va voir les mêmes chiffres qu’en Italie. Et il ne faut pas croire que cela touche uniquement les personnes âgées. Il y a de jeunes adultes qui décèdent et qui n’ont pas de comorbidité.”

Ce professionnel appelle à la mobilisation et au bon comportement de chacun. “Tout le monde se bat à tous les niveaux : l’ARS, les directeurs d’hôpitaux, les professionnels de santé. Mais il faut que la population nous soutienne et adopte un bon comportement. On ne pourra pas les sauver sinon. Je ne veux pas avoir à faire de choix en fonction de l’âge d’un patient.”

Le corps médical est mis à rude épreuve. Alors que le Président de la République a promis hier de donner les moyens nécessaires aux soignants, et de notamment construire un hôpital militaire en Alsace. Le personnel de santé Bragard a besoin du soutien de la population et des services compétents : “Déjà tout au long de l’année on est en flux tendu, alors lors d’un événement gravissime comme celui-là on se retrouve rapidement débordé.” 

 

Commentaires(6)

  • RAMPONT Michel

    18 mars 2020

    C’ est effrayant ! Que se passerait- il en cas d’attaque bacteriologique ?

  • Adeline

    18 mars 2020

    Et les ambulanciers on n’en parle toujours pas…

  • Godard

    18 mars 2020

    C est vraiment désolant et surtout inquiétant pour les citoyens de saint dizier alors on va droit dans le mur et je plains les équipes qui bossent dans cet hôpital qui est très mal géré depuis son ouverture. Beaucoup de patients n on eu que des problèmes ça fait peur quand on pense a ce que ça a dû coûté….a la société alors il ne faut pas tombé malade…

  • BASTAILLE Marie-France

    18 mars 2020

    J étais aide-soignante a l hôpital de Saint-Dizier pendant 26 ans, je suis en retraite pour invalidité. En voyant le personnel médical souffrir et risquer leur vie pour sauver celle des malades chaque jour, j aurais aimé reprendre du service bénévolement pour vous soulager, malheureusement je suis touchée par une maladie grave depuis 18: ans et je me bat chaque jour pour rester en vie. Je vous remercie pour votre courage, votre dévouement, vos efforts quasi surhumain …. Prenez tous soin de vous, aussi, sans vous, le monde se meurt. Respect et encore MERCI.

  • Siegenthaler

    19 mars 2020

    Et les chauffeurs de taxi on n en parle pa non plus on a aucune directive alors q nous transportons des malades tt au long de la journée. Il y a fallut trouver des moyens de se protéger par nous même. C qd même pa normal

  • Josse

    22 mars 2020

    MERCI POUR TOUT CE QUE VOUS FAITES BRAVO

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR