fbpx
Retour

Du troc dans les jardins à Valcourt

L’évènement “Troc ton jardin” revient pour une 2ème édition ce samedi 26 octobre de 14h à 16h. Le rendez-vous est donné sur l’espace du petit jardin situé derrière la mairie de Valcourt.

Cette initiative s’inscrit dans un vaste réseau basée sur les volontés citoyennes. Chaque personne qui le souhaite peut, de manière totalement gratuite, faire identifier son initiative locale via le réseau Troc Ton Jardin. Le seul impératif à respecter est de se baser sur un système de troc qui doit être exclusivement  sans recours à l’argent et sans frais d’adhésion. L’idéal étant, comme ce samedi, de proposer des temps de rencontres lors de cercles d’échanges autour des récoltes, des fruits sauvages ou des plantes médicinales.

© M. Guillaume Toussaint

L’organisation de ce temps conviviale est le fait de la grainothèque permaculture de Valcourt. Guillaume Toussaint est le créateur de la grainothèque et du troc de samedi prochain. Il espère rassembler autant de monde que lors du troc de mars dernier qui avait accueilli une cinquantaine de visiteurs. Paysagiste de formation et pompier de son métier, M. Toussaint s’est lancé dans l’aventure de la permaculture après la naissance de ses enfants. Il nous a confié voir cette modalité de culture comme une action plus respectueuse de l’environnement et des besoins des végétaux. Le respect de l’être humain lui apparaît, aussi, comme essentiel. C’est, pour lui, un moyen : d’ “agir à petite échelle“.

© M. Guillaume Toussaint

Le principe de la grainothèque est d’échanger des graines mais aussi des outils et des livres en lien avec le jardinage. Il n’est pas obligatoire de déposer un élément pour repartir avec des objets. Les curieux sont aussi les bienvenus. Guillaume Toussaint considère cette action comme le moyen de valoriser et de diffuser des semences et des essences rares et auxquels ne s’intéressent pas les grands distributeurs. Ces derniers ont, en effet, pris l’habitude de commercialiser des graines hybrides F1 conçues pour encourager la surconsommation puisque ces semences ne sont pas destinées à se reproduire. Le but est donc, aussi, d’encourager une culture de meilleure qualité. M. Toussaint a d’autres projets et aimerait réunir des subventions pour pouvoir planter des arbres fruitiers sur la commune de Valcourt où les riverains pourraient librement bénéficier des récoltes. Il souhaite, ainsi, se rapprocher d’autres acteurs qui, comme lui, agissent dans ces directions. De nouveaux partenaires et bénévoles sont donc les bienvenus pour le soutenir dans ces actions. Les prises de contact peuvent se faire facilement sur la page Facebook “Grainothèque permaculture Valcourt”.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR