fbpx
Retour

Haute-Marne : De nouvelles mesures restrictives mises en place dès la semaine prochaine  

Ce vendredi soir, Joseph Zimet, le préfet de la Haute-Marne a convié les élus et la presse pour une conférence afin de faire un point sur l’évolution de l’épidémie. À cette occasion, il a évoqué les grandes orientations qu’il souhaitait prendre pour limiter la propagation du virus.

Une progression de l’épidémie dans le département

En Haute-Marne, depuis quelques semaines, le taux d’incidence, qui est aujourd’hui de 57,9, augmente sensiblement pour la population générale. Concernant les personnes de plus de 65 ans, il est lui aussi au-dessus de la barre des 50 avec 55,2. Enfin, le taux de positivité est de 7,3. « Par rapport au Grand Est, nous sommes au-dessus de la moyenne générale pour le taux de positivité et le taux d’incidence pour la population générale. Mais nous sommes très au-dessus pour le taux d’incidence des plus de 65 ans », a expliqué Joseph Zimet. En effet, à l’échelle de la grande région, le taux d’incidence pour la population générale est de 61,4, contre 40,1 pour les plus de 65 ans et le taux de positivité est lui de 5,4.

Dans le milieu hospitalier, les chiffres ne sont pas impressionnants. Seulement deux personnes sont hospitalisées dans le département et aucune personne n’est entrée en réanimation ces derniers jours. Mais pour le préfet, « ces chiffres ne doivent pas laisser penser que nous sommes à l’abri. » D’autant plus que des décès liés à la covid-19 sont toujours enregistrés, « deux personnes sont décédées au cours de ces sept deniers jours », rappelle Damien Real, le délégué territorial de l’ARS.

Partant du constat que « nous avons une à deux semaines pour essayer d’atténuer l’impact pour notre population de cette hausse significative », le préfet a présenté aux élus et aux journalistes les trois grandes mesures qu’il comptait mettre en place dès la semaine prochaine.

Le port du masque obligatoire en centre-ville

Alors que la Marne a déjà sauté le pas depuis quelques semaines, la Haute-Marne va elle aussi rendre le masque obligatoire en centre-ville dès la semaine prochaine. « Nous allons définir, en lien avec les maires, un périmètre de centre-ville pour un port du masque obligatoire », explique Joseph Zimet. Cette mesure concernera d’abord les villes de Saint-Dizier, Chaumont et Langres, mais pourrait s’étendre à d’autres communes « sur la base du volontariat ».

Le préfet espère que ces arrêtés pourront être pris d’ici mercredi 14 octobre.

Du côté des élus, il ne semble pas y avoir de réticence. Au contraire, Anne Cardinal, maire de Langres a tenu à remercier le préfet pour ces mesures.

Interdiction des rassemblements festifs et familiaux de plus de 30 personnes en intérieur

Le préfet a également décidé d’interdire les événements festifs et familiaux de plus de trente personnes dans les « ERP de catégorie L, c’est-à-dire dans les salles polyvalentes mises à disposition par les communes et les collectivités territoriales ainsi que dans les chapiteaux. »

Cette interdiction ne s’appliquera pas pour les animations organisées en extérieur. Plusieurs élus se sont en effet inquiétés de la bonne tenue d’événements tels que les cérémonies du 11 novembre, le Téléthon, ou encore des animations commerciales. Ce à quoi Joseph Zimet a répondu : « Les activités en plein air peuvent se tenir dans un cadre plus sécurisé que dans un cadre clos. C’est pourquoi, pour l’heure, je n’ai pas d’observation à faire pour ce genre d’événements. »

Commentaires(2)

  • MARANGÉ

    9 octobre 2020

    C’est de l’atteinte à la liberté pour une politique de soumission et en aucun cas en rapport avec la covid

  • Dubocquet

    11 octobre 2020

    Monsieur Damien Real pouvez vous confirmer que les deux personnes qui sont décédées, le sont a cause du covid ? Avez pratiqué une autopsie car il n’y a que par ce moyen qu’on peut le savoir ? J’attend votre réponse.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR