fbpx
Retour

Haute-Marne : Le nouveau préfet prendra ses fonctions le 21 septembre

Le 3 septembre dernier, la nomination de Joseph Zimet comme préfet de la Haute-Marne avait été rendue officielle en conseil des ministres. La date de son arrivée vient d’être communiquée, ce sera le lundi 21 septembre. Il entamera alors son tout premier poste de préfet.

Un proche d’Emmanuel Macron ?

À l’annonce de sa nomination, la première chose que l’on remarque c’est sa proximité avec Emmanuel Macron. En effet, il y a quelques semaines, il quittait son poste de directeur de la communication de l’Élysée, après le dernier remaniement. Pendant près d’un an, il a eu la tâche de mettre en œuvre le second acte du quinquennat du Président de la République et de pacifier les relations entre la presse et l’Élysée. Lors de sa prise de poste, en septembre 2019, il confie au média L’Obs sa volonté de faire « ‘’ tabula rasa ’’ sur la méthode », en s’ouvrant aux journalistes et en les rencontrant même au sein de leurs rédactions. Ce rôle, forcément très proche d’Emmanuel Macron en fait-il de lui un ami ? On ne sait que très peu de choses sur les relations entretenues par les deux hommes, si ce n’est qu’ils se sont cotoyés à Sciences Po en étant dans la même promotion.

Joseph Zimet et l’État

Historien de formation, Joseph Zimet s’est rapidement confronté au monde de la politique. D’abord conseiller chargé des questions d’emploi et d’insertion au cabinet de Christian Sautter, adjoint au maire de Pairs, il a également travaillé avec des secrétaires d’État entre 2007 et 2009.

Il a ensuite travaillé au côté de Nicolas Sarkozy dès 2011, se voyant confier la mission d’organiser les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, avant d’être nommé directeur.

Concernant ses engagements politiques, le futur préfet haut-marnais est un ancien membre du parti socialiste, proche du courant de Dominique Strauss-Kahns. Il a d’ailleurs collaboré avec la Fondation Jean Jaurès entre 2004 et 2006, avant de se rallier à Nicolas Sarkozy en 2007.

Un premier poste de préfet

Le 21 septembre prochain, à l’âge de 47 ans, il prendra la suite d’Élodie Degiovanni au poste de préfet du département. Récupérant alors de gros dossiers comme l’implantation d’Unitech près de Joinville, qui secoue la Haute-Marne depuis de longs mois.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR