fbpx
Retour

La 4G aux portes des campagnes meusiennes

Depuis janvier 2018, les pouvoirs publics ont signé un contrat avec quatre des plus grands opérateurs mobiles français, à savoir Bouygues Telecom, Orange, Free et SFR. Baptisé le New Deal Mobile, son objectif est de permettre aux « zones blanches » d’être mieux couvertes, et de généraliser l’accès au réseau internet 4G en France. En Meuse, des antennes sont en plein déploiement.

En décembre 2019 déjà, plusieurs communes avaient été couvertes en 4G. C’est par exemple le cas de Dammarie-sur-Saulx, Le Bouchon-sur-Saulx, Laheycourt et Morley.

Le 23 septembre dernier, la Fédération Française des Télécoms et les différents représentants des opérateurs mobiles Bouygues Telecom, Orange, SFR et Free, ont participé à l’inauguration de 17 nouveaux pylônes 4G du New Deal Mobile dans la Meuse, en présence de Pascale Trimbach, préfète de la Meuse, de Claude Léonard, Président du Conseil départemental de la Meuse et Cédric Guillaumé, maire d’Écouviez. Ces 17 nouveaux sites permettent désormais à de nombreuses communes de bénéficier du réseau 4G :

  • Apermont-la-Forêt ;
  • Baudonvilliers ;
  • Braquis ;
  • Brieulles-sur-Meuse ;
  • Cheppy ;
  • Couvonges ;
  • Ecouviez ;
  • Fromeréville-les-Vallons ;
  • Geville ;
  • Inor ;
  • Julvécourt ;
  • Laneuville-au-Rupt ;
  • Martinicourt-sur-Meuse ;
  • Osches ;
  • Pillon ;
  • Rembercourt-Sommaisne ;
  • Trémont-sur-Saulx ;
  • Véry ;
  • Vigneulles-lès-Hattonchâtel.

D’ici 2022, la Meuse devrait avoir construit 32 sites 4G, ce qui représente la couverture de 104 nouvelles communes selon le site internet de la Fédération Française des Télécoms.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR