fbpx
Retour

La préfète de la Haute-Marne sévit contre les raves party

Ce vendredi 21 août, Elodie Degiovanni, préfète de la Haute-Marne, a pris deux arrêtés concernant les regroupements musicaux. La représentante de l’État interdit donc les rassemblements festifs à caractère musical autres que ceux légalement déclarés ou autorisés (type teknival, rave, free party,…) dans le département de la Haute-Marne. Mais la préfète interdit également la circulation des véhicules transportant du matériel susceptible d’être utilisé pour une manifestation non autorisée sur l’ensemble des réseaux routiers (réseau routier national et réseau secondaire) du département de la Haute-Marne.

« En cas de manifestation illicite, les organisateurs contrevenant aux dispositions du code de la sécurité intérieure peuvent être soumis à une contravention de la 5ème classe, soit plus de 1 500 euros », précise la préfecture de la Haute-Marne. Mais les organisateurs ne sont pas les seuls à encourir des sanctions. Les participants au teknival, rave, ou free party qui commettent diverses infractions : usage et trafic de stupéfiants, tapage nocturne, voire agression sonore, dégradation de biens, infractions routières et accidents de la route peuvent également être sanctionnés.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR