fbpx
Retour

Le Grand Est passe au vert !

C’est un soulagement pour les habitants et élus de la région, le passage au vert des indicateurs gouvernementaux mis en place dans le cadre de la crise sanitaire. Edouard Philippe, le premier ministre, vient en effet de l’annoncer officiellement ce jour lors de sa prise de parole officielle.

Concrètement qu’est ce que ça change ? 

  • La réouverture des terrasses de café, des bars et restaurants à partir du 2 juin sous conditions (10 personnes maximales par table et distance d’au moins 1 mètre entre chaque table, port du masque obligatoire par le personnel et les clients lors des déplacements, pas de consommation aux comptoirs).
  • La réouverture accélérée de toutes les écoles, collèges et lycées à partir du 2 juin. L’oral du baccalauréat est annulé.
  • La réouverture des parcs et jardins à partir du 2 juin.
  • La réouverture progressive des lieux culturels, cultuels et sportifs dès le 2 juin (la réouverture des cinémas est par exemple repoussée au 22 juin).
  • Fin de la limitation des 100 km concernants les déplacements, maintien des restrictions aux frontières jusqu’au 15 juin.

Cependant, tous les rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public; la pratique du sport collectif et de contact; les regroupements de très larges publics dans les lieux couverts  sont toujours interdits. Les boites de nuits ne sont pas autorisées à rouvrir. Le port du masque est toujours fortement recommandé.

Au niveau national, toutes les régions sont ainsi au vert, sauf l’Ile de France où une vigilance perdure.

Comme indiqué dans notre article cette semaine suite à la demande conjointe de Jean Rottner, président de la région Grand Est et de Xavier Bertrand, président de la région Haut-de-France, de grands critères sont actuellement respectés pour réduire encore le risque de nouvelles contaminations comme :

  • La possibilité de procéder à des tests virologiques
  • Le taux d’occupation des lits de réanimation par des patients atteints du COVID-19 inférieur à 60 %
  • Le nombre de passages aux urgences pour suspicion de COVID-19 inférieur à 6 %

La phase 2 du déconfinement promet donc un retour à la vie “normale” très prochainement mais il ne faut pas oublier les gestes barrières au quotidien.

 

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR