fbpx
Retour

Les feux d’artifice se font rares cette année

Cette année, le coronavirus a provoqué une pause générale en France et dans le monde entier. Entraînant l’annulation ou l’adaptation de nombreux événements, les célébrations traditionnelles du 14 juillet semblent compromises. De nombreuses villes ont en effet choisi d’annuler les festivités, y compris les feux d’artifice, mesures-barrières obligent.

Le préfet de la Meuse a notamment interdit les tirs de feux d’artifice dans tout le département, pour éviter les rassemblements de foules.
À Vitry-le-François, le feu initialement prévu ce soir a également été annulé. C’est la même rengaine à Giffaumont-Champaubert. Selon le personnel des mairies de ces deux villes, aucune commune aux alentours n’a communiqué son intention de célébrer la fête nationale par un feu d’artifice.

Néanmoins, certaines villes de la région ont fait le choix de maintenir leurs feux d’artifice, ou de les repousser à la fête patronale, ou avant la rentrée scolaire. Parmi elles, en voici quelques-unes :

  • Saint-Dizier : le mardi 14 juillet soir ;
  • Joinville : le lundi 13 juillet à 23 h, au château d’en haut ;
  • Vecqueville : le lundi 13 juillet à 22 h 30, derrière la salle des fêtes ;
  • Villiers-en-Lieu : le lundi 13 juillet dans la rue des Trois mares.

Il conviendra toutefois de respecter les distanciations physiques et les diverses mesures barrières en assistant au spectacle. Le gouvernement préconise, pour ceux qui le peuvent, de le regarder depuis leur jardin, balcon ou fenêtres.

 

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR