fbpx
Retour

Les plus beaux détours du Grand Est font le point sur l’année 2020

Vendredi dernier s’est déroulé la réunion Grand Est à Bar-le-Duc de l’association “Les Plus Beaux Détours de France”. Une vingtaine de représentants des villes membres étaient présents, l’occasion de faire le bilan de l’année passée.

Pour cette réunion, Patricia Champion, 1re adjointe au maire de Bar-le-Duc, en charge de l’attractivité économique, commerciale et touristique a tenu à remercier les représentants des collectivités du Grand Est qui participent à la valorisation du patrimoine local. Xavier Louy, délégué général des Plus Beaux Détours de France a souhaité dresser un état des lieux de cette année 2020.

1er guide touristique national

Cette année encore, le guide Michelin des plus beaux détours a très bien marché avec plus de 200 000 exemplaires imprimés. C’est le plus fort tirage de la société Michelin et donne au guide le titre du 1er guide touristique national. La prochaine diffusion du guide est prévue en juin 2021.

Vers une communication numérique

Un des objectifs de l’association était de mettre l’accent sur la communication numérique. La présence sur les réseaux sociaux s’est accentuée et le passage du nouveau site internet est une plutôt bonne réussite.

Des projets en cours

Cet échange d’expérience a permis à chaque ville de présenter ses projets en cours et à venir comme le développement des circuits à vélos reliant les villes membres comme La Meuse à Vélo ou le projet de la Voie Verte. L’accent a été mis sur les camping-cars, une cible grandissante pour les villes. “C’est un très bon public et les guides sont utiles pour eux.”, a expliqué Xavier Louy. Ils estiment à 70 % des campings caristes dans la base de données de l’association. Les villes souhaitent développer les aires de camping-car où il y a un retour sur investissement quasi immédiat.

L’objectif 2021 est de donner encore plus de visibilité aux villes en faisant connaître davantage les activités des villes et leurs commerces.

L’association a 20 ans

A l’initiative de M. Jean Jacques Descamps, depuis 20 ans, l’association des Plus Beaux Détours de France propose aux touristes la découverte du territoire français en dehors des zones les plus fréquentées qui concentrent près de 80 % des visiteurs. Aujourd’hui on compte 106 communes françaises entre 2 000 et 20 000 habitants dans le réseau. Elles répondent à un cahier des charges spécifiques et font l’objet d’un audit périodique d’évaluation pour obtenir le label “Plus beaux détours”.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR