fbpx
Retour

L’impôt sur le revenu revu à la baisse dans la région Grand Est

La loi de finances pour 2020 aura beaucoup fait parler d’elle. Entre suppression progressive de la taxe d’habitation, dispense de déclaration d’impôt pour certains ménages et baisse de l’impôt sur le revenu, une grosse partie du stress de certains ménages modestes semble s’être volatilisée.

Le barème de l’impôt sur le revenu revu à la baisse

« Depuis 2017, le Gouvernement a massivement et durablement baissé les impôts de tous les Français. Face à la période de crise que nous traversons, nous allons poursuivre la réduction des impôts pour tous les ménages. C’est dans le respect des engagements pris que réside la confiance des Français », a déclaré Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics auprès de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance.

En effet, le gouvernement a voté la baisse du barème de l’impôt sur le revenu au profit des ménages les plus modestes, parmi les redevables de l’impôt sur le revenu. Cette mesure a pu bénéficier à 17,3 millions de foyers fiscaux, pour un montant total de 5,2 milliards d’euros, soit une baisse d’impôt moyenne d’environ 300 euros par ménage.

C’est notamment la réforme du prélèvement à la source qui a permis de faire appliquer cette baisse dès le mois de janvier 2020, alors qu’elle ne l’aurait été qu’en 2021 avec l’ancien système.

Les conséquences locales en chiffres

  • Dans le Grand Est, 1 363 264 foyers fiscaux ont pu bénéficier d’une baisse de l’impôt sur le revenu. Cela représente un montant total de 412 045 945 €, soit une moyenne de 302 € par ménage.
  • Dans la Marne, ce sont 146 951 foyers fiscaux qui ont pu en bénéficier. Cela représente un coût de 44 441 543 €, soit une moyenne de 302 € par ménage.
  • En Haute-Marne, 40 372 foyers fiscaux ont pu bénéficier de cette mesure. Cela représente un coût total de 11 766 939 €, soit un montant moyen de 291 € par ménage.
  • En Meuse, 41 513 foyers fiscaux ont bénéficié d’une baisse de l’impôt sur le revenu. Un montant total de 12 319 563 €, pour une moyenne de 297 € par ménage.

Après la région Île-de-France, la région Grand Est est celle qui a le plus bénéficié de cette mesure financière. Les chiffres présentés ci-dessus sont issus de la Direction générale des Finances publiques et de ses services locaux.

 

© Les Échos

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR