fbpx
Retour

Nicolas Lacroix sort les baskets pour rencontrer les Haut-Marnais

Dans quelques jours, Nicolas Lacroix, le Président de la Haute-Marne, sillonnera le département… à pied !

Il y a deux ans, il s’était déjà lancé ce défi et avait rejoint Saint-Dizier en partant de Chaumont par les routes départementales. « Cette fois-là, c’était pour mettre en avant des problèmes de sécurité. », explique Nicolas Lacroix. Un pèlerinage qui lui a ensuite valu un nouveau leitmotiv : repasser les routes à 90 km/h. Celui que l’on pourrait surnommer « Monsieur Route » a enchaîné les plateaux de télévision et de radio nationaux, suite à cette décision. Mais alors, que se cache-t-il derrière ce nouveau défi ?

Loin des routes départementales

Cette fois-ci, Nicolas Lacroix ne sillonnera pas les routes mais les berges du canal. Le mardi 21 juillet, il partira de Cusey et rejoindra la tour Miko de Saint-Dizier quatre jours plus tard. « À travers le canal, c’est le tourisme que je souhaite mettre en avant », affirme Nicolas Lacroix. Il va donc multiplier les arrêts dans des sites touristiques, comme au château du Grand Jardin à Joinville le jeudi. « On doit aussi trouver des solutions pour faire un vrai développement touristique le long du canal. J’ai plein d’idées, on pourrait par exemple mettre des bateaux hôtels », ajoute-t-il. D’autant plus que ces jours de marche marquent le début des vacances du président, il espère alors prouver « qu’on peut voir de très belles choses pendant ses vacances en Haute-Marne. »

160 km de marche en quatre jours

Le président ne s’en cache pas, « c’est un défi sportif et personnel ». Depuis quelques mois, il s’entraîne plusieurs fois par semaine pour ce périple. « Je fais de la marche, de la course à pied et puis quelques kilos en moins », a-t-il confié. Et une bonne condition physique va être plus que nécessaire car en plus de la performance sportive, il devra garder les idées claires. En effet, comme lors de la première édition, Nicolas Lacroix compte profiter de ce temps pour être au cœur des préoccupations de ses concitoyens. Ainsi, élus et habitants pourront le rejoindre sur son parcours et discuter avec lui sur quelques centaines de mètres.

Commentaire

  • Monnier

    17 juillet 2020

    Parcours à proposer à l office du tourisme à pied ou en vélo !

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR