fbpx
Retour

Saint-Dizier : Gérald Darmanin en visite au commissariat ce matin

Ce dimanche 16 août, aux alentours de 11 h 45, le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin est arrivé à Saint-Dizier pour un passage-éclair. Pendant une trentaine de minutes, il a rencontré les forces de l’ordre quadrillées la ville ce week-end, en raison d’un différend entre deux familles du quartier du Vert-Bois, impliquant un ressortissant Tchétchène. Ce dernier n’a été que légèrement blessé lors de cette échauffourée. Néanmoins, la crainte de représailles a été importante et un dispositif de sécurité colossal a été déployé tout le week-end. 

Pour lire le rappel des faits, cliquez ici.

 

« Aucune communauté sur le sol de la République ne fait sa loi »

 

À la fin de cette visite, le ministre a pris la parole face à la presse. Il a alors rappelé que « seize personnes ont été arrêtées » et indiqué que « treize d’entre elles sont encore à garde à vue ». S’il est venu à Saint-Dizier c’est pour remercier les forces de police, qui, en saisissant de très nombreuses armes, « ont évité que le pire ne soit arrivé dans le quartier du Vert-Bois », selon le ministre. 


En rappelant le lien avec les faits de violence connus à Dijon en juin dernier, il a déclaré qu’ « avoir l’asile sur le territoire national ne crée pas le droit de mettre le bordel, de faire des règlements de comptes ou d’attenter à la vie des uns et des autres. » 

 

Quentin Brière absent, le ministre reviendra

 

Le maire de la cité bragarde étant en vacances, il n’a pas pu rencontrer le ministre en déplacement dans sa commune. Néanmoins, Gérald Darmanin a indiqué que cela n’était que partie remise. « Je reviendrai à Saint-Dizier puisque le maire souhaiterait travailler davantage avec le ministère de l’Intérieur notamment avec l’expérimentation des polices municipales. »

La ville de Saint-Dizier est donc candidate à une expérimentation d’extension des compétences de la police municipale. Ainsi, les policiers municipaux pourraient agir au même niveau que leurs collègues de la police nationale, en concertation avec le préfet.

 

Commentaire

  • Edouard Brrthier

    17 août 2020

    Le maire n’ était pas là ? Deja en vacances ? Eh ben ça fait sérieux à peine un mois après les élections.

    Je pense que quand on vient à peine d’ être élu Maire on attend un peu avant de partir en vacances ou alors on annule tout et on rentre au vu de si graves événements…

    D’ autre part, je me demande ce que la Police municipale de Saint Dizier va pouvoir apporter …elle n’ est même pas armée !!!

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR