fbpx
Retour
Police nationale

Saint-Dizier : La ville quadrillée par les forces de l’ordre en raison d’un règlement de comptes

Dès la fin d’après-midi, les habitants de Saint-Dizier ont assisté à un défilé de véhicules de police et de gendarmerie. Pour cause, des renforts venus de Reims, Troyes, Chaumont, Nancy, Châlons-en-Champagne et Metz sont venus quadriller la cité bragarde. Parmi eux, pas loin de soixante CRS et des équipes du RAID.

La ville est sous tension en raison d’un règlement de comptes qui a éclaté ce jeudi 13 août dans le quartier du Vert-Bois. Un ressortissant tchétchène, d’une trentaine d’années, aurait été frappé par une dizaine d’habitants du quartier. La préfecture de la Haute-Marne indique qu’il serait “la victime collatérale d’un différend entre deux familles de Saint-Dizier”.  L’homme n’a été que légèrement blessé et a pu regagner son domicile.

Ayant été informés de l’organisation d’une potentielle vendetta par d’autres Tchétchènes, la préfète de la Haute-Marne, Élodie Degiovanni et le Directeur départemental de la sécurité publique ont décidé de déployer un dispositif de sécurité de grande ampleur. Néanmoins la préfecture insiste sur le fait qu’il ne s’agirait pas d’une “situation à caractère intercommunautaire”.

À 22 h, la situation est totalement calme et seize personnes ont été interpellées et placées en gardes à vue. Néanmoins, des contrôles devraient se poursuivre tout au long du week-end.

Ce fait divers n’est pas sans rappeler les épisodes de violence connus à Dijon il y a quelques mois. D’autant plus que la communauté tchétchène est très présente aux alentours de Bar-le-Duc.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR