fbpx
Retour

Tir à Ambrières : l’agriculteur libéré sous contrôle judiciaire

Le 1er février dernier, un agriculteur victime d’un vol de carburant a usé d’une arme à feu sur le jeune homme qui était train de réaliser ce délit dans sa propriété. Le pronostic vital de ce dernier a par la suite été engagé.  Quelques jours après, on apprenait que le tireur âgé de 46 ans, avait été placé en détention provisoire à Châlons-en-Champagne pour tentative d’homicide. Devant les enquêteurs et le magistrat instructeur, l’homme a reconnu la matérialité des faits mais il a contesté toute intention de tuer.

Cette histoire fait couler beaucoup d’encre et divisent les champardenais. En effet, certains soutiennent le jeune homme en déplorant l’acte commis par le tireur et d’autres défendent l’agriculture dû à un ras-le-bol général face à ce type de cambriolages. Une cagnotte en ligne a même été lancée pour soutenir Jean-Louis Leroux, l’agriculteur placé en détention provisoire.

Ce matin, plus de 500 personnes, dont des agriculteurs, se sont réunis devant la cour d’appel de Reims afin de faire entendre leur mécontentement face à cette situation. Au même moment, le maintien en détention provisoire de Jean-Louis Leroux était débattu et son avocat plaidait sa libération. Après le délibéré,  la sanction est tombée et la justice a fait le choix de libérer le quadragénaire sous contrôle judiciaire, en attendant la date du procès.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR