fbpx
Retour

Vers un tri de poubelles plus responsable à Vitry-le-François

Le mardi 29 septembre, Jean-Pierre Bouquet, président de la communauté de commune de Vitry Champagne et Der, a évoqué la mise en place de la méthode de tarification incitative pour réduire le nombre de déchets. Le rapport annuel a montré que le service public d’élimination des ordures ménagères est plutôt bien géré par la collectivité qui pourrait donc être prête à appliquer la méthode de la tarification incitative (TI).

Responsabiliser les habitants et payer moins

La loi Grenelle I relative à l’environnement impose aux collectivités territoriales de réduire leur quantité de déchets. La tarification incitative permet de répondre à cette mesure en responsabilisant les usagers. Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), « la tarification incitative permet de réduire de 41 % la quantité d’ordures ménagères résiduelles (OMR), d’augmenter de 40 % la collecte des recyclables et de réduire de 8 % la quantité de déchets ménagers et assimilés (DMA). »

Tarification incitative : comment ça marche ?

La tarification incitative permet l’application du principe pollueur–payeur aux usagers du service. On entend par tarification incitative une REOM (redevance d’enlèvement des ordures ménagères) ou une TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) comprenant une part variable calculée en fonction de la quantité de déchets produits (volume, poids ou nombre de levées). Plus un habitant a de déchets dans ses poubelles, plus il va payer et à l’inverse, moins il produira d’ordures ménagères, moins il payera de taxes.

L’idée est d’inciter l’usager à modifier son comportement en polluant moins pour payer moins. Il va donc chercher à diminuer sa quantité de déchets produits et consommer plus responsable.

Projet dans les tuyaux à Vitry

Évoquée par Jean-Pierre Bouquet, la tarification incitative pourrait être mise en place prochainement à Vitry-le-François. Certaines communautés de communes voisines ont déjà sauté le pas comme pour Perthois Bocage et Der ainsi que pour les Côtes de Champagne et Val-de-Saulx où la TI portent ses fruits.

En résumer, dans ces communautés de communes voisines, la TI repose sur une taxe fixe de base pour tous les habitants qui comprend un forfait avec le droit à un certain nombre de levées de container d’ordures par an. Il y a ensuite une partie variable pour chaque levée supplémentaire qui va augmenter le coût pour l’usager concerné.

Une étude doit être faite au préalable pour un coût de 20 000 € pour une collectivité jusqu’à 30 000 habitants. Affaire à suivre pour la communauté de commune de Vitry Champagne et Der.

Poster un commentaire

Puissance Télévision

GRATUIT
VOIR